Transcription modifiée de la conférence téléphonique ou de la présentation sur les résultats d'APX.AX 27 août 20 1h30 GMT


CHATSWOOD 29 août 2020 (Thomson StreetEvents) – Transcription modifiée de la conférence téléphonique ou de la présentation des résultats d'Appen Ltd Jeudi 27 août 2020 à 1h30 du matin GMT

* Kevin B. Levine

Citigroup Inc. Exchange Research – Analyste de recherche

Merci Amanda et bonjour à tous. Bienvenue à la conférence téléphonique sur les résultats du premier semestre 2020 d'Appen. Merci pour votre intérêt et votre soutien continus envers Appen. Et j'espère que vous vous tenez tous bien dans la pandémie. Je m'appelle Mark Brayan. Je suis le PDG de la société et je suis rejoint aujourd'hui par notre directeur financier, Kevin Levine.

Nous allons sauter la présentation qui a été fournie à l'ASX ce matin et nous accorderons du temps pour les questions plus tard dans l'appel.

Passons donc à la présentation de la diapositive 3. Nous allons commencer par un bref aperçu d'Appen pour ceux d'entre vous qui sont peut-être nouveaux dans l'entreprise. Nous fournissons des données d'entraînement pour l'intelligence artificielle ou l'IA. Les données d'entraînement sont un élément essentiel de l'IA. C'est ainsi que l'IA apprend à faire des choses comme les humains, à comprendre la parole, à voir des choses comme le texte et les signes. Un véhicule autonome, par exemple, peut lire les panneaux de signalisation, à condition qu'il soit alimenté par des milliers d'images identifiées ou étiquetées comme des panneaux de signalisation.

Nos clients sont les développeurs de produits d'IA à vendre ou pour améliorer leur activité. Nous collectons et étiquetons de vastes ensembles de données d'images, vidéo, texte et audio pour les aider à créer ces produits.

L'IA sur le marché des données de formation connaît une croissance rapide, et l'intelligence artificielle devrait devenir plus importante après la pandémie, car les entreprises accélèrent leurs plans de numérisation et répondent aux nouvelles normes de plus d'achats en ligne et de tout sans contact.

Nous sommes une entreprise performante sur ce marché. Nous avons connu une croissance constante depuis notre fondation en 1996 et nous sommes très bien positionnés avec notre clientèle multilingue de plus d'un million de personnes, notre plate-forme technologique et notre modèle d'entreprise ininterrompu à domicile. Et nous avons eu une autre moitié formidable.

À la diapositive 4, pour examiner les faits saillants des résultats du premier semestre 2020. Nous sommes très heureux d'annoncer que nous avons maintenu une forte croissance au premier semestre 2020. Le chiffre d'affaires a augmenté de 25% par rapport au premier semestre de l'année dernière à 306,2 millions de dollars. Cela comprend 273,9 millions de dollars de revenus de pertinence, une augmentation louable de 34%, et 31,9 millions de dollars de revenus de voix et d'images. C'est une baisse de 20% par rapport à la période précédente pour des raisons que nous expliquerons sous peu.

Le BAIIA sous-jacent de 49,1 millions de dollars était à une marge de 16,0%, ce qui était clairement notre indication sur le marché des marges au milieu de l'adolescence. Et cet EBITDA sous-jacent a augmenté de 6% par rapport au premier semestre de l'année dernière et comprenait des investissements substantiels dans nos initiatives de croissance, et nous discuterons de ces initiatives plus en détail plus tard dans la présentation.

Sans ces investissements, le BAIIA sous-jacent aurait augmenté de 35% pour s'établir à 62,5 millions de dollars. Cela met en évidence le levier opérationnel croissant de l'entreprise.

En plus de la solide performance financière de ce semestre, nous avons réalisé un certain nombre d'initiatives stratégiques importantes. Nous avons vendu avec succès notre plate-forme d'annotation, et c'est la plate-forme que nous avons acquise avec Figure Eight, et maintenant 4 de nos 5 principaux clients utilisent la plate-forme pour un mélange de projets pilotes et de production. C'est extrêmement percutant. Cela signifie que nous pouvons servir nos clients de bien d'autres manières, car la plate-forme nous permet de travailler dans plusieurs types de données. Cela signifie également que nous avons un plus grand contrôle sur la livraison des données, ce qui nous permet d'améliorer la qualité de la livraison sur les données et, bien sûr, les marges.

Nous avons également signé un accord de plate-forme à l'échelle de l'entreprise pour l'un de nos principaux clients, qui comprend un engagement annuel de 80 millions USD. Et cela améliore la qualité de nos bénéfices et porte notre valeur contractuelle annuelle, ou ACV, à 103 millions USD à la fin du semestre.

Notre entreprise continue d'être en bonne santé. Nous maintenons le cap sur notre stratégie de croissance sans changement important de nos investissements. Nous avions 126 millions de dollars en espèces en banque à la fin du semestre et nous sommes heureux d'annoncer un dividende de 0,045 $ par action. Et c'est 50% affranchi et en hausse de 12,5% par rapport à l'an dernier.

Diapositive 5 et une mise à jour sur la pertinence. Pour ceux qui peuvent être nouveaux pour nous, les données de pertinence aident à former les plateformes de recherche et de médias sociaux à garantir la pertinence et l'actualité des résultats de recherche, des publicités en ligne, des recommandations de produits et d'autres services sur lesquels nous comptons tous chaque jour. Les revenus de pertinence ont fortement augmenté cette moitié de 34% à 273,9 millions de dollars. Pertinence Le BAIIA de 52,2 millions de dollars a augmenté de 19%, ce qui est influencé par l'inclusion des investissements de croissance.

Le résultat de la pertinence a bénéficié de la force de nos clients. Ils comprennent les plus grandes plates-formes en ligne du monde qui sont devenues des services essentiels pendant la pandémie pour l'information, la socialisation et le shopping. Les résultats ont également bénéficié de la résilience de notre modèle de livraison de foule à domicile.

Le graphique à droite de la page montre une croissance constante et élevée, maintenant à 64% de croissance annuelle composée depuis notre cotation en 2015. Cela est dû à la demande continue de données de la part de nos principaux clients, mais aussi à de nouveaux projets remportés avec des projets existants et nouveaux. les clients.

Vers la diapositive 6 et une mise à jour sur la parole et l'image. Le chiffre d'affaires Speech & Image de 31,9 millions de dollars pour le semestre est en baisse par rapport à un résultat très élevé au premier semestre en 2019. Et cela est dû à la nature cyclique des projets Speech & Image mais aussi à la pandémie, dont plus tard. Et en dépit d'être en baisse sur le premier semestre de l'année dernière, c'était notre deuxième plus fort pour Speech & Image dans l'histoire de l'entreprise.

L'EBITDA a baissé en raison du résultat des revenus et parce que nous n'avons pas réduit les dépenses plus que prévu, car nous avons une forte conviction sur l'avenir de Speech & Image, et nous avons besoin de nos ressources d'experts pour assurer cet avenir.

Notre confiance est renforcée par le fait que 4 de nos 5 principaux clients utilisent maintenant notre plate-forme d'annotation, ouvrant ainsi plus d'opportunités de discours et d'image parmi ces clients. De plus, nos investissements dans les ventes et le marketing portent leurs fruits grâce à de nouveaux clients gagnés au cours du semestre. Plus d'informations à ce sujet plus tard dans la présentation.

Et le graphique de droite montre une tendance de croissance positive à long terme et illustre également la cyclicité des projets.

À la page 7 et à notre graphique de cohorte, qui montre les revenus par cohorte de clients par année de création et pour chaque année successive par la suite. Et cela continue de montrer une tendance de croissance saine à long terme et des revenus récurrents. La contribution au chiffre d'affaires engagé ce semestre et l'augmentation du chiffre d'affaires engagé au fil du temps renforceront la qualité de notre chiffre d'affaires et de nos résultats, tout comme l'ajout de nouveaux clients grâce à des investissements dans les ventes et le marketing.

Nous avons fait des progrès substantiels dans la valorisation de l'acquisition de Figure Eight. Si vous passez à la diapositive 8, vous verrez la prémisse derrière l'acquisition sur le côté gauche de la page. L'acquisition a combiné la plate-forme leader du marché de Figure Eight et la foule multi-pays d'Appen, plus d'un million, pour offrir une solution complète dans tous les types de données et plus de 180 langues. Aucun concurrent ne propose une offre aussi complète et à cette échelle à notre connaissance. L'ampleur de l'offre ouvre des marchés. Nous pouvons désormais travailler dans les données image, vidéo, LIDAR, parole et texte. Et cela peut être utilisé pour créer pratiquement n'importe quel produit d'IA.

La plateforme, en amélioration depuis l'acquisition, rationalise et automatise de plus en plus les processus de collecte et d'étiquetage des données. Cela permet une expansion d'échelle et de marge. Nous constatons des gains de productivité, par exemple, de plus de 100% avec une qualité améliorée lorsque nous utilisons la reconnaissance vocale pour pré-transcrire des données avant de les envoyer dans notre foule pour terminer le travail et vérifier la qualité.

La plateforme permettra également une connexion plus profonde avec nos clients. Il peut s'intégrer à leurs systèmes et à leurs flux de travail pour devenir un élément essentiel de leur infrastructure d'IA. Et cette connexion est précieuse. Nos clients s'engagent à dépenser avec nous en conséquence, ce qui améliore la qualité de nos revenus.

Nous avons livré spécifiquement sur cette thèse cette moitié. Nous avons maintenant 4 de nos 5 principaux clients utilisant la plateforme, ce qui signifie que nous pouvons travailler avec eux sur plus de projets et plus de types de données. Il génère également des revenus engagés. Nous avons signé un accord de plate-forme à l'échelle de l'entreprise avec l'un de nos principaux clients, qui comprenait un engagement de 80 millions USD envers la plate-forme et les services de foule. Cela a conduit à une augmentation substantielle de nos revenus engagés. Notre ACV, valeur contractuelle annuelle, est en hausse de 405% à 103 millions USD à la fin du semestre. Nous utilisons désormais l'ACV à la place de l'ARR, car nous incluons les revenus des plateformes et des services dans l'ACV.

Les revenus tirés des contrats engagés sont en hausse de 75% et représentent désormais 12% de nos revenus totaux. Nous avons également gagné un certain nombre de nouveaux clients au cours de la période pour toutes les modalités de données. Aucune de ces réalisations n'aurait été possible sans plateforme et sans l'acquisition de Figure Eight. L'intégration de la figure huit est maintenant pratiquement terminée. Nous avons une infrastructure unique et des équipes unifiées, une image de marque et une identité visuelle unifiées, un back-office intégré unique et une offre de mise sur le marché unifiée. Il y a quelques tâches exceptionnelles pour combiner pleinement notre équipe, et nous espérons que cela sera bientôt terminé.

Nous avons finalisé la transaction de la figure huit au cours de la période avec un complément de prix de 39 millions de dollars pour un investissement total de 286,5 millions de dollars. Notez que nous ne rendrons plus compte séparément sur la figure huit désormais, tout comme nous ne rapportons plus séparément sur Leapforce.

La diapositive 9 fournit plus de détails sur nos revenus engagés. Le graphique de gauche montre l'augmentation substantielle de la valeur contractuelle annuelle ou ACV à 103 millions USD, en hausse de 405%. L'augmentation est soutenue par l'engagement de 80 millions USD de l'un de nos plus gros clients.

Le graphique de droite montre l'augmentation des revenus engagés. Nous avons tiré 36,3 millions de dollars ou 12% de notre chiffre d'affaires total de contrats engagés au cours du semestre, contre 20,8 millions de dollars ou 7% du chiffre d'affaires total du semestre dernier. Notez que la transaction de 80 millions de dollars a été conclue vers la fin du semestre, donc pas entièrement représentée dans le tableau des revenus et aussi qu'ACV comprend des services de plateforme et de foule. Nous gagnons plus d'offres pour les regrouper plutôt que sur la plate-forme uniquement, d'où la figure huit (a ces deux) et des services uniquement pour Appen.

Le premier semestre 2020 a inclus des investissements substantiels dans nos initiatives de croissance. La diapositive 10 montre une ventilation de ces investissements. Dans les ventes et le marketing, pour ajouter de nouveaux clients et améliorer la diversification des clients; en Chine, pour ouvrir le deuxième plus grand marché de l'IA au monde; en technologie, pour ajouter des capacités d'opportunités, d'automatisation et d'évolutivité; et l'ouverture du secteur public. La plupart de ces investissements sont spécifiques à ces domaines et s'ajoutent à l'argent que nous dépensons pour nos investissements réguliers tels que la gestion de projets supplémentaires et les recruteurs pour soutenir notre entreprise en croissance.

Le graphique sur le côté gauche de la page fournit un pont entre l'EBITDA sous-jacent du premier semestre de l'année dernière et celui de cette année. Non seulement nous pouvons voir la taille des investissements cette moitié, mais vous pouvez également voir que, sans ces investissements, l'EBITDA aurait augmenté de 35% à 62,5 millions de dollars avec une marge de 20,4%. Cela illustre notre stratégie consistant à utiliser l'échelle et la technologie pour améliorer les opérations, augmenter les marges et réinvestir ces marges dans la croissance de l'entreprise. En outre, la croissance de 35% à 62,5 millions de dollars dépasse la croissance des revenus et montre le levier d'exploitation de l'entreprise sous-jacente.

La solidité de l'activité sous-jacente et un taux de croissance élevé de notre marché nous donnent la confiance nécessaire pour continuer à financer notre propre croissance et poursuivre nos investissements pour renforcer davantage l'entreprise.

Examinons chacun de ces éléments tour à tour, en commençant par la Chine sur la diapositive 11. Nous sommes très satisfaits de nos progrès en Chine. Nous faisons de véritables percées sur le marché. Le graphique de gauche montre les revenus mensuels jusqu'en juillet en dollars australiens. Vous pouvez voir qu'il grandit à un rythme assez rapide. Le chiffre d'affaires en juillet, par exemple, était de 6x le chiffre d'affaires en janvier. La croissance provient principalement du secteur de la technologie et des géants chinois de la technologie, en particulier. Sans surprise, nous construisons une position forte en fournissant des données internationales. Nous sommes également très heureux de remporter des projets de données nationales contre des acteurs locaux. Nous travaillons dans tous les modes de données: texte, parole, image et vidéo ainsi que sur un certain nombre de projets de pertinence.

Et nous maintenons une séparation stricte entre nos opérations et notre technologie mondiales et chinoises pour garantir l'intégrité de notre propriété intellectuelle et de nos données. Nous sommes également en plein audit interne pour vérifier que nos systèmes et contrôles fonctionnent comme prévu. Dans l'ensemble, nous sommes très satisfaits de notre équipe en Chine et avons réalisé des progrès remarquables.

La diapositive 12 fournit une mise à jour sur notre technologie. Le diagramme à gauche est celui de notre Tech Day en mai et présente notre stratégie technologique. Notre plate-forme, comprenant la gestion des foules, l'espace de travail des clients et la fonctionnalité des outils d'annotation, accélère l'évolutivité grâce à l'étendue du produit, à la foule et à la productivité interne. Ceux-ci conduisent à 3 résultats commerciaux importants: y compris la croissance des revenus et la qualité; davantage de capacités de plateforme nous permettent de participer à un ensemble plus large de projets, ce qui augmente les revenus et diversifie notre clientèle; cela conduit également à des gains de productivité en raison de l'échelle et de l'expansion des marges que nous tirons des capacités d'automatisation; et enfin, il construit un mode compétitif fort.

Certaines mises à jour récentes sur la technologie incluent notre fonctionnalité LiDAR qui nous permet de travailler en 3 dimensions. Ceci est essentiel pour les applications, y compris la robotique, la fabrication et, bien sûr, les véhicules autonomes. Nous avons également publié une annotation d'image au niveau des pixels pour des données très précises pour les applications de vision par ordinateur.

Nous faisons de grands progrès en utilisant l'IA pour accélérer notre foule et nos opérations internes. Nous disposons désormais d'un système de reconnaissance vocale spécialement conçu pour améliorer notre productivité de transcription de plus de 100%, y compris la qualité non répertoriée. Cela signifie que nous pouvons produire plus pour nos clients avec la même base de coûts et améliorer notre évolutivité et nos marges dans le processus.

Nous avons également utilisé l'intelligence artificielle pour automatiser certaines parties de notre processus d'intégration des collaborateurs. Nous avons réduit le processus qui était auparavant composé d'heures par travailleur à quelques minutes. Enfin et surtout, nous avons implémenté une fonctionnalité de rémunération équitable dans notre système pour nous assurer que tous nos collaborateurs sont rémunérés équitablement pour le travail qu'ils font pour nous.

Vers la diapositive 13 sur les ventes et le marketing. Nous sommes au début de nos capacités de vente et de marketing considérablement améliorées, et nous constatons des résultats très satisfaisants. Nous avons maintenant une équipe de vente véritablement mondiale avec plusieurs équipes sur notre plus grand marché américain, et elles sont organisées par un mélange de secteur de marché et de taille d'entreprise. Nous avons également une équipe croissante d'experts techniques qui soutiennent l'équipe et apportent le meilleur de notre (équipe) à chaque client et opportunité.

Nous avons gagné pas mal de nouveaux clients dans la moitié de terrain grâce à un mélange de données vocales et d'images. Certains d'entre eux sont représentés sur le côté gauche de la page, et ils couvrent l'Europe et les États-Unis ainsi que certains en Asie-Pacifique. Au moins l'un d'entre eux est sorti de la pandémie. Celui en haut à droite, par exemple, est la commande et la livraison sans contact pour une chaîne de restauration rapide mondiale.

Tous nos nouveaux clients gagnants sont étayés par la plate-forme d'annotation. Nous ne les aurions pas eu sans cela, revenant encore une fois sur l'importance de la plateforme et de l'acquisition de Figure Eight. Ces clients sont nouveaux et petits, mais étant donné les besoins continus en données de l'IA, nous nous attendons à ce qu'ils grandissent tous avec le temps.

Notre dernière initiative de croissance est le marché gouvernemental sur la diapositive 14. Nous sommes heureux d'annoncer que nous sommes maintenant entièrement installés pour ce marché et que nous pouvons participer en tant que principal ou sous-traitant. Notre configuration comprend une équipe expérimentée et une technologie entièrement ouverte et une configuration opérationnelle. Nous en sommes à nos débuts sur ce marché, mais nous pensons qu'il existe un potentiel considérable étant donné l'accent mis sur l'IA par les gouvernements du monde entier.

Je vais maintenant céder la parole à Kevin, notre directeur financier, pour vous expliquer les chiffres plus en détail.

————————————————– ——————————

Kevin B.Levine, Appen Limited – Directeur financier (2)

————————————————– ——————————

Merci, Mark, et bonjour à tous. Le chiffre d'affaires du Groupe est en hausse de 25% par rapport à la période correspondante précédente, grâce à une forte croissance continue de la pertinence, qui est en hausse de 34%. Cette croissance a été tirée par une demande croissante de données annotées principalement pour les projets existants chez les clients existants, nécessitant un besoin continu d'actualisation des données ainsi que de nouveaux projets chez les clients existants et nouveaux. Les grands clients sont une source de force et de robustesse depuis 3 mois.

Le chiffre d'affaires de Speech & Image est en baisse de 20%. Les processus Speech & Image sont de nature cyclique, dépendent fortement du timing du client, des investissements et des cycles de vie du produit et nécessitent moins d'actualisation continue des données que les projets de pertinence. En conséquence, cela peut considérablement consommer les performances sur une base semestrielle sur une base annuelle, comme en témoigne ce semestre, en tant que très grand projet de transcription avec des volumes importants au cours de la période correspondante précédente achevée.

En outre, les nouveaux projets de vente et de collecte de données des entreprises ont été retardés, impactés par le COVID-19. Si la nature projet de ces activités continuera d'être une caractéristique clé de cette division, la tendance de croissance à long terme des volumes Speech & Image est positive.

Le BAIIA sous-jacent de 49,1 millions de dollars représente une augmentation de 6,0% par rapport à la période correspondante précédente. Comme Mark l'a mentionné, ce résultat a été impacté par l'investissement prévu dans les ventes et le marketing, l'ingénierie et les secteurs verticaux chinois et gouvernementaux afin de stimuler le potentiel de croissance durable et les performances à long terme. Cet investissement s'est traduit par une marge EBITDA sous-jacente de 16,0%, contre 18,9% à la période correspondante précédente.

Cependant, en excluant l'impact de ces investissements de 13,4 millions de dollars sur les résultats du premier semestre, le BAIIA sous-jacent résultant de 62,5 millions de dollars est en hausse de 35% par rapport aux résultats de l'exercice précédent. En d'autres termes, s'il n'y a pas d'augmentation supplémentaire des dépenses à l'avenir et que tout le reste reste inchangé, alors l'EBITDA sous-jacent serait de 13,4 millions de dollars plus élevé.

Le NPAT sous-jacent de 28,9 millions de dollars représente une diminution de 3,0% par rapport à la période correspondante précédente. Ce résultat a été impacté par les investissements prévus comme discuté. Et en excluant l'impact après impôts de ces investissements de 10,3 millions de dollars, le résultat du NPAT sous-jacent est en hausse de 32,4% par rapport aux résultats de l'année précédente.

Le taux d'imposition effectif pour la période est passé de 28,2% à 23,3%. Le taux d'imposition effectif est soumis à la fluctuation de l'effet fiscal de la faiblesse résultant de la passation et de l'acquisition des actions de performance des salariés. Hors ces mouvements liés aux actions de performance, le taux d'imposition normalisé est d'environ 28%.

Passons à la diapositive suivante, 16, parlons du bilan. Grâce à une solide performance opérationnelle et à une gestion efficace du fonds de roulement, le bilan continue de se renforcer. C'est toujours important et maintenant plus que jamais. Notre bilan continue d'afficher de la solidité en ces temps difficiles avec une augmentation du solde de trésorerie de 126 millions de dollars.

Les créances ont diminué en raison des effets positifs du calendrier des encaissements. J'y reviendrai plus en détail lorsque je parlerai des flux de trésorerie dans la diapositive suivante.

Les actifs non courants se composent principalement de goodwill et d'immobilisations incorporelles identifiables, résultant principalement de l'acquisition. Avec un niveau élevé de revue des incitations semestrielles et suite à une revue détaillée de l'année, nous rapportons une marge de manœuvre significative dans la valeur actuelle de ces actifs incorporels.

Les emprunts comprennent la dette prélevée pour financer les compléments de prix de la figure huit. Compte tenu de la vigueur et de la confiance dans l'entreprise, cette dette a été remboursée en août. La facilité de dette reste disponible pour (l'avenir).

Et en parlant de confiance, le paiement intérimaire du dividende a augmenté à 0,045 $, en hausse de 12,5% par rapport au dividende correspondant précédent et est stable à 50%.

Passons à la diapositive suivante sur les flux de trésorerie. Le solde de trésorerie a augmenté de 55 millions de dollars depuis juin 19 et de 51 millions de dollars depuis décembre 19. Le solde de trésorerie et le pourcentage de conversion de trésorerie ont été influencés positivement par le moment des encaissements des clients. Vous vous rappellerez en fin d'année que nous avons parlé de certains reçus attendus en décembre 19 que nous avons reçus en janvier 20. En plus de cela, certains reçus que nous nous attendions à recevoir en juillet 20 ont en fait été reçus en juin 20.

Le cash-flow opérationnel est solide et a bénéficié de la gestion du fonds de roulement et a augmenté de 75% (sic) (77%). La trésorerie a été efficacement déployée pour les paiements liés aux impôts, aux dividendes, aux CapEx, aux charges d'exploitation et aux investissements de croissance. La conversion de trésorerie reste très forte à 154%.

Passons à la diapositive suivante. Nous avons un impact sur les devises lorsque nous publions des rapports, et c'est parce que presque tous les revenus et bénéfices sont générés à l'étranger et principalement en dollars américains. En conséquence, nous montrons toujours les impacts de change constants. Pour ce semestre, l'impact de change est significatif. Cependant, il est basé sur l'impact sur la période correspondante précédente. L'incidence sur les revenus au cours de cette période est de 21,8 millions de dollars ou 8,9%. Et l'impact sur le BAIIA sous-jacent est de 3,6 millions de dollars ou 7,8% pour la période correspondante précédente, comparativement à un impact sur les revenus de 19,7 millions de dollars ou 12,9% et un impact sur le BAIIA sous-jacent de 4,7 millions de dollars ou 18,4% sur une base relative pour la période correspondante précédente.

Passons à la diapositive suivante. Appen continue de générer et d'accumuler des liquidités. Pour l'instant, nous sommes très à l'aise avec notre niveau actuel de réserves de trésorerie. Cependant, nous avons fourni des lignes directrices de haut niveau sur la façon dont nous envisageons la gestion du capital à l'avenir. Nous continuerons de récolter les avantages de l'échelle et de l'automatisation dans les domaines de croissance organique pour soutenir notre stratégie de croissance et maintenir notre position concurrentielle. Nous continuerons de rechercher des acquisitions, y compris des investissements minoritaires qui correspondent à nos critères, et nous cherchons à les financer avec une combinaison de niveaux appropriés de capitaux propres, de dette et de trésorerie. Notre approche en matière de financement par emprunt consistera à utiliser le bilan de manière efficace tout en respectant en même temps des directives de levier prudentes établies allant jusqu'à 2 fois l'EBITDA combiné.

La fourchette de distribution des dividendes va de 20% à 40% du NPAT sous-jacent, à la discrétion du conseil.

Je vais maintenant vous remettre à Mark. Je vous remercie.

————————————————– ——————————

Mark Ronald Gerard Brayan, Appen Limited – MD, PDG et directeur général (3)

————————————————– ——————————

Merci, Kevin. Passons donc à la diapositive 20, quelques faits saillants de nos importantes initiatives ESG. En tant qu'entreprise de services professionnels, nous avons une faible empreinte carbone, mais nous achetons des crédits carbone pour compenser l'impact de nos voyages. Bien que les voyages soient bien réduits à l'heure actuelle pour nous comme pour vous tous.

Nous avons un rôle plus important à jouer sur les questions sociales. Notre travail se poursuit donc avec la Global Impact Sourcing Coalition. Il s'agit d'une coalition d'entreprises partageant les mêmes idées qui offrent des possibilités d'emploi aux communautés défavorisées du monde entier. Nous avons une grande cohorte de travailleurs malentendants aux Philippines, par exemple. Le travail que nous faisons avec eux est vaste et visuel, et de nombreuses opportunités d'emploi aux Philippines se trouvent dans les centres d'appels, et ils ne peuvent pas y participer. Nous sommes donc très heureux de pouvoir leur offrir des opportunités.

Nous avons récemment rejoint le Global AI Council du Forum économique mondial et avons contribué à leur définition de normes pour une IA équitable. Et cela inclut des normes pour la diversité des données, afin que l'IA réponde au monde réel et également pour le traitement équitable des travailleurs de foule. Il est parfaitement aligné sur notre propre code d'éthique Crowd et une initiative à laquelle nous sommes très heureux de pouvoir contribuer.

Nous continuons à travailler avec Traducteurs sans frontières sur un projet piloté par la technologie qui garantit que leurs produits de parole et de langage naturel sont activés pour les termes et les mots pandémiques dans les communautés à risque du monde entier.

Concernant la gouvernance, nous avons accueilli Vanessa Liu au sein de notre Conseil au cours du semestre. Vanessa est la vice-présidente de la branche venture de SAP et une ancienne consultante de McKinsey avec de nombreuses années d'expérience dans le secteur technologique américain. Elle apporte une connaissance approfondie de ce marché à notre conseil d'administration et à l'entreprise, et nous lui souhaitons la bienvenue.

Diapositive 21 maintenant pour quelques vues prospectives. L'IA est un sujet brûlant et un marché à forte croissance avec une forte demande. Les données de formation sont essentielles pour l'IA, et cela nous a bien servi et continuera de nous fournir une croissance pendant de nombreuses années à venir.

La pandémie est également un sujet brûlant, malheureusement, et cela offre un avantage à certains secteurs et un désavantage à d'autres. Le commerce électronique, par exemple, a connu une croissance de 10 ans en 3 mois aux États-Unis, mesurée en pourcentage du total de la vente au détail, alors que les consommateurs se sont tournés vers les achats en ligne et les expériences de vente au détail d'autres contacteurs, donc clairement, un avantage du fait que tout le monde est à la maison pour commerce électronique. D'autres secteurs avantagés comprennent la technologie de toutes sortes, de la vidéoconférence aux médias sociaux en passant par les réseaux de paiement; les produits pharmaceutiques, pressés de trouver des vaccins et d'autres articles liés à la santé; services de logistique et de livraison; tout, y compris les boîtes en carton et les transitaires pour s'assurer que toutes ces marchandises mises en ligne nous parviennent d'une manière ou d'une autre; des services de streaming et de jeux alors que nous recherchons plus de divertissement à la maison; et à peu près tout ce qui pourrait être fait sans contact.

Maintenant, la bonne nouvelle pour nous est que ces secteurs sont également de gros utilisateurs de l'IA. Notre e-commerce s'appuie sur des moteurs de recherche et de recommandation. Le traitement de la parole et du langage naturel permet l'expérience client, les communications et la logistique sans contact. La fabrication et la vente au détail utilisent la vision par ordinateur pour automatiser les processus, créer une échelle, permettre plus avec moins de contacts humains.

Donc, à la diapositive 22. C'est le moment idéal pour être un artiste reconnu de l'IA, et nous pensons que nous sommes très bien placés pour gagner. Nous avons une position de leader sur le marché. Nous ne connaissons pas un concurrent avec nos capacités, notre clientèle et notre échelle. Nous investissons dans une technologie basée sur l'intelligence artificielle pour ouvrir les marchés, automatiser le travail que nous effectuons et renforcer l'évolutivité et l'expansion des marges dans notre entreprise. Nous avons une foule à la demande incomparable de plus d'un million de travailleurs couvrant 180 langues dans 70 000 sites, dans 130 pays. Nous avons un personnel hautement qualifié et très résilient. Leur capacité et leur courage à livrer à nos clients pendant cette pandémie sont louables et méritent d'être applaudis.

Et nous avons un modèle d'entreprise à domicile éprouvé, évolutif et sans interruption. Nous n'avons pas besoin d'apprendre à travailler à domicile. Nous l'avons déjà fait. Nous avons eu de la force pendant 24 ans d'opérations. Nos investissements de croissance ont produit des avantages, 126 millions de dollars de liquidités à la banque, une dette nette positive et une conversion de trésorerie de 154%.

Nous sommes en excellente forme, mais nous ne sommes pas totalement épargnés. Aucune entreprise n'est. La diapositive 23 présente les impacts de la pandémie sur l'entreprise. Il est important de noter qu'ils sont tous à court terme et jusqu'à présent, leur impact a été très faible. Certains de nos petits clients font des choses difficiles. Nous avons des clients dans le secteur du voyage, par exemple. Nous les aidons autant que nous le pouvons. Nous avons reporté les renouvellements et les rabais, mais ils trouvent la pandémie difficile.

Notre nouveau client – notre nouvelle activité, désolé, va bien mais pas aussi vite que prévu en raison de la pandémie. Nos clients et prospects ont dû s'adapter au travail à domicile. Certains des projets ont naturellement été redéfinis par ordre de priorité au début de la pandémie. J'ai entendu ce matin que même des choses simples comme les clients qui nous fournissent des numéros de téléphone de bureau qui ne sont pas transmis aux téléphones portables ont ralenti le processus de vente.

Ensemble, ces impacts se sont élevés à de faibles points de pourcentage à un chiffre du chiffre d'affaires au premier semestre. Désormais, ceux d'entre vous qui nous suivent savent que certains de nos plus gros clients comptent sur les dépenses publicitaires en ligne pour leurs revenus. Ces dépenses ont été ralenties dans le monde entier, et bien qu'elles devraient rebondir fortement l'année prochaine. Nous avons récemment constaté un impact de ce ralentissement sur nos programmes publicitaires, et nous nous attendons à ce qu'il ait un faible impact sur les revenus du second semestre en fonction de ce que nous savons et voyons à l'heure actuelle.

Diapositive 24 pour un résumé et nos énoncés de perspectives. La société poursuit sa trajectoire de croissance à long terme. Nous sommes très satisfaits de la moitié et de l'avancement de nos initiatives de croissance. Nous sommes bien positionnés pour gagner dans un marché à forte croissance et nous nous attendons à ce que le marché accélère après la pandémie. À ce titre, il n'y a aucun changement important dans nos investissements de croissance. Nous adoptons une vision à long terme et le moment est venu pour nous de baisser les bras.

Comme indiqué, nous constatons un léger impact de la pandémie sur les revenus du second semestre en raison du ralentissement des dépenses publicitaires. Le ralentissement devrait rebondir en 2021. L'impact sera donc à court terme selon nous. Par conséquent, nous maintenons nos orientations basées sur les informations actuelles.

Notre portefeuille de prêts en août 20 s'élève à 475 millions de dollars. Cela comprend les revenus cumulatifs de l'année et les commandes en cours pour livraison cette année. Notre EBITDA sous-jacent pour l'année complète pour l'année se terminant le 31 décembre 2020 devrait être compris entre 125 et 130 millions de dollars, et ce, entre 1 AUD et 0,70 USD pour les mois d'août à décembre 2020. pratique de maintenir le taux que nous avons frappé en début d'année tout au long de l'année. Enfin, nous nous attendons à ce que les marges EBITDA sous-jacentes de l'année entière se situent dans les pourcentages d'adolescence élevés.

Cela conclut la présentation. Avant de le remettre au modérateur pour des questions, je voudrais saluer et remercier notre équipe mondiale assidue pour sa performance et le groupe a démontré, comme toujours, mais surtout pendant la pandémie. C'est leur résultat. J'ai le privilège de vous le présenter, mais je les remercie pour leur travail acharné.

Merci encore une fois pour votre intérêt et votre soutien à Appen. S'il vous plaît, prenez bien soin de la pandémie. Je vais maintenant la remettre au modérateur pour qu'il réponde aux questions. De retour à vous, Amanda.

=================================================== ===============================

Questions et réponses

————————————————– ——————————

Opérateur (1)

————————————————– ——————————

(Instructions pour l'opérateur) Votre première question vient de Quinn Pierson du Crédit Suisse.

————————————————– ——————————

Quinn McComas Pierson, Crédit Suisse AG, Division Recherche – Co-responsable de la Recherche Small Cap (2)

————————————————– ——————————

Peut-être tout d'abord, selon vos prévisions de 125 millions de dollars à 130 millions de dollars d'EBITDA. Je suppose que tout d'abord, c'est un biais assez important en deuxième moitié par rapport à la première moitié pour y parvenir. Je suppose que tout d'abord, est-ce – est-ce que – est-ce le biais ou la division, 1H-2H, comme prévu en février? Ou le biais a-t-il changé du tout?

Et puis deuxièmement, si vous pouviez peut-être nous aider à nous parler de certains des plus gros composants de pontage pour nous faire passer du 1H au 2H, que ce soit le nouveau contrat qui démarre ou qu'il s'agisse davantage d'un effet de levier à coûts fixes de l'investissement qui s'est produit cette moitié. , si vous pouviez simplement nous aider à combler un peu ce problème, ce serait utile, s'il vous plaît.

————————————————– ——————————

Mark Ronald Gerard Brayan, Appen Limited – MD, PDG et directeur général (3)

————————————————– ——————————

Oui. Quinn, c'est – tout d'abord, en termes de forme par rapport aux budgets en février, ce n'est pas à un kilomètre. Nous avons toujours anticipé un gros biais vers la seconde moitié, et c'est parce que nous dépensions de manière disproportionnée dans la première moitié par rapport à la seconde moitié. Nous verrons donc cette base de coûts relativement cohérente au cours du second semestre et les avantages de ces investissements se concrétiseront pour nous donner une augmentation des revenus. Alors oui, il s'agit simplement de tirer parti de cet investissement du premier semestre au cours du second semestre.

————————————————– ——————————

Quinn McComas Pierson, Crédit Suisse AG, Division Recherche – Co-responsable de la Recherche Small Cap (4)

————————————————– ——————————

Cela est utile. Et puis peut-être deuxièmement, sur la victoire du contrat, le contrat de 80 millions de dollars que vous avez annoncé. J'imagine qu'un peu plus de couleur serait utile. Par exemple, sommes-nous – est-ce que ce type de lancement est déjà lancé au rythme de la course? Ou s'agit-il d'un démarrage progressif ou plus retardé? Et n'importe quel type de contexte que vous pouvez fournir en termes de quel genre de couleur un peu plus sur ce qu'est ce contrat, par exemple, quelle part de ce contrat est des services par rapport aux frais de plate-forme?

————————————————– ——————————

Mark Ronald Gerard Brayan, Appen Limited – MD, PDG et directeur général (5)

————————————————– ——————————

Oui. Le contrat a donc commencé, et nous ne voyons aucune raison pour que le client ne respecte pas cet engagement. C'est donc une bonne nouvelle. C'est un mélange de notre plate-forme et de nos services, mais il est groupé. La majorité de ces services sont des services, mais c'est un mélange des deux. Et nous sommes très heureux que le client soit – nous avons cette confiance dans leur besoin de données et le service que nous leur fournissons pour prendre cet engagement.

————————————————– ——————————

Quinn McComas Pierson, Crédit Suisse AG, Division Recherche – Co-responsable Small Cap Research (6)

————————————————– ——————————

Cela est utile. Et pour clarifier un peu, est-ce que les 80 millions de dollars, dirons-nous – puisqu'il s'agit d'un gros client existant, ces 80 millions de dollars s'ajoutent-ils à ce que vous aviez fait? Ou une partie de ces travaux antérieurs de 80 millions de dollars vient-elle d'être officialisée sous forme de contrat?

————————————————– ——————————

Mark Ronald Gerard Brayan, Appen Limited – MD, PDG et directeur général (7)

————————————————– ——————————

C'est ce dernier.

————————————————– ——————————

Quinn McComas Pierson, Crédit Suisse AG, Division Recherche – Co-responsable Small Cap Research (8)

————————————————– ——————————

C'est ce dernier? Est-ce exact?

————————————————– ——————————

Mark Ronald Gerard Brayan, Appen Limited – MD, PDG et directeur général (9)

————————————————– ——————————

Oui.

————————————————– ——————————

Opérateur (10)

————————————————– ——————————

Votre prochaine question vient de Lucy Huang de Bank of America.

————————————————– ——————————

Lucy Huang, BofA Merrill Lynch, Division de la recherche – Analyste (11)

————————————————– ——————————

Je n'en ai que 3. Donc, tout d'abord, dans Speech & Image, vous avez mentionné que la première moitié a été affectée par la pandémie et une certaine cyclicité. Je me demande simplement, d'après les commentaires de vos clients que vous entendez aujourd'hui, quand pensez-vous que les dépenses des nouveaux clients reviendront dans cette partie de l'entreprise? Sommes-nous susceptibles de le voir revenir en seconde période? Ou pensez-vous qu'il reviendra probablement en FY '21? Et ensuite, juste aussi sur votre part de marché. Comment pensez-vous que la part d'Appen a suivi au cours du premier semestre? Et que pensez-vous de la dynamique concurrentielle? Observez-vous des changements dans la dynamique, en particulier dans le secteur de la parole et de l'image?

Et puis juste pour approfondir – un peu plus sur ce contrat de 80 millions de dollars que vous avez mentionné précédemment. Combien le client a-t-il dépensé l'année précédente? Je me demande simplement s'ils ont dépensé un montant similaire ou si l'engagement est en fait une augmentation des dépenses des clients. Et si cet engagement annuel, combien de temps est-il verrouillé? Est-ce juste pour 1 an? Ou s'agit-il d'un accord pluriannuel?

————————————————– ——————————

Mark Ronald Gerard Brayan, Appen Limited – MD, PDG et directeur général (12)

————————————————– ——————————

D'accord. Donc, si je peux m'en souvenir dans l'ordre. Tout d'abord, sur Speech & Image, nous nous attendons à ce que les dépenses reviennent au second semestre, mais plus définitivement en '21. Et le – probablement la principale chose qui a eu un impact était simplement le changement massif de tout le monde travaillant à domicile. C'était relativement facile pour une entreprise comme la nôtre, mais assez difficile pour de nombreuses autres entreprises. Et les choses ont simplement été interrompues et retardées.

À part les petits clients directement touchés par la pandémie, comme les gens du secteur du voyage, ce que nous entendons des clients, c'est que leurs projets et leurs budgets sont là. Ils sont simplement reportés parce qu'ils ont des choses plus importantes à faire sortir l'entreprise d'un environnement domestique.

Gardez également à l'esprit que la grande majorité de nos clients se trouvent aux États-Unis et que les États-Unis ne voyagent pas aussi bien que l'Australie lorsqu'il s'agit de gérer la pandémie. C'était la première question.

Deuxième question sur la part de marché et la dynamique concurrentielle. Aucun changement massif dans la dynamique concurrentielle, c'est-à-dire que nous avons déjà existant – notre principal concurrent existant est toujours sur le marché, et nous voyons de temps en temps les plus petits concurrents dans diverses transactions. Probablement un peu moins de bruit de la part de certains de ces petits concurrents. Certaines d'entre elles sont des entreprises déficitaires financées par le CR. Et il faudrait penser que ce n'est pas l'environnement idéal pour eux. Je ne sais rien, mais je – nous recevons régulièrement des rapports de notre équipe marketing, par exemple sur la part de voix. Et nous avons tendance à être au sommet de ces rapports sur une base cohérente actuellement.

Il est donc difficile de chiffrer la part de marché, mais je pense que nous voyageons assez bien. Et je ne vois pas de changement majeur dans la dynamique concurrentielle.

À la grande commande engagée. Oui, c'est un contrat annuel – c'est un accord d'un an, mais il y a des façons dont ce contrat est entré en vigueur et a augmenté d'année en année. Cela dépend en grande partie de la qualité du travail que nous faisons pour le client et de la quantité de données. Et nous sommes convaincus que nous rencontrons cela.

C'est – comme nous l'avons dit, à la question de Quinn, c'est dans les dépenses que nous attendons de ce client. Nous ne nous intéressons pas aux clients individuels et à leurs dépenses. Je ne peux donc pas répondre à la deuxième partie de votre question, mais cela fait partie des dépenses de ce client. J'espère que cela a couvert toutes les questions.

————————————————– ——————————

Opérateur (13)

————————————————– ——————————

Votre prochaine question vient de Siraj Ahmed de Citi.

————————————————– ——————————

Siraj Ahmed, Citigroup Inc. Exchange Research – Analyste de recherche (14)

————————————————– ——————————

C'est Siraj, au fait. Mark et Kevin, n'ont que quelques questions. Puis-je commencer par les conseils? Du côté des revenus, en général, vous travaillez à ce stade représenterait 70% de vos revenus, je pense que l'année dernière. Cette année, étant donné que vous appelez légèrement un peu de faiblesse dans les revenus publicitaires et Speech & Image. Je pense, Mark, que vous avez dit que Speech & Image ne reviendra pas en seconde période. Je veux juste comprendre comment vous pensez des revenus du second semestre si cela vous convient.

————————————————– ——————————

Mark Ronald Gerard Brayan, Appen Limited – MD, PDG et directeur général (15)

————————————————– ——————————

Oui. C'est donc un peu difficile de t'entendre, Siraj. Désolé, que – regardez, les mathématiques, je suppose, autour de ces chiffres évoluent d'année en année, n'est-ce pas? Je pense donc que c'est un bon point de départ pour utiliser le ratio de la même période l'an dernier pour voir où nous allons finir pour toute l'année. Et si vous faites ce calcul, vous obtenez un chiffre d'affaires. Et à partir de là, nous calculons notre chiffre d'affaires. Donc, à part pour vous recommander de faire ces mathématiques, c'est l'étendue du genre d'orientation prospective que nous donnons sur les revenus.

————————————————– ——————————

Siraj Ahmed, Citigroup Inc. Exchange Research – Analyste de recherche (16)

————————————————– ——————————

Sûr. Alors Mark, juste clarifier, je veux dire, il n'y a aucune raison pour que les calculs ne fonctionnent pas cette année, je suppose, est la question. Parce qu'il semble que certains des travaux existants se terminent, mais vous avez potentiellement de nouveaux travaux qui pourraient s'y ajouter. Est-ce la manière d'y penser?

————————————————– ——————————

Mark Ronald Gerard Brayan, Appen Limited – MD, PDG et directeur général (17)

————————————————– ——————————

Donc le – et encore une fois, c'est un peu difficile à entendre. Votre voix est assez étouffée, Siraj, je suis désolé. La seconde mi-temps sera plus forte que la première mi-temps. Je pense que nous l'avons clairement indiqué plus tôt. Et vous pouvez tirer des conclusions quant à la destination des revenus en fonction de ce numéro de carnet de commandes. Cependant, nous avertissons que le ratio de ce numéro de carnet de commandes à différents moments de l'année – donc l'année entière évolue d'année en année. Ce n'est donc pas un montant fixe, cela peut vous donner quelques indications.

————————————————– ——————————

Siraj Ahmed, Citigroup Inc. Exchange Research – Analyste de recherche (18)

————————————————– ——————————

Sûr. Passons simplement au commentaire sur les coûts. Simplement préciser que vous dites que vous ne réduisez pas les coûts, ce qui implique que, pour respecter vos objectifs, les marges brutes doivent s'améliorer. Est-ce que – pouvez-vous donner une certaine couleur à ce sujet?

————————————————– ——————————

Kevin B.Levine, Appen Limited – Directeur financier (19)

————————————————– ——————————

Oui. Siraj, donc la façon dont nous pensons à cela est que nous commençons à investir une grande partie de cet investissement. Et donc, si vous pensez à ce coût d'investissement, c'est qu'il se produit essentiellement de manière uniforme tout au long de l'année. Mais ensuite, pour superposer les revenus attendus dans les revenus du second semestre, la hausse du premier semestre nous donne essentiellement un impact positif cumulatif sur l'EBITDA.

————————————————– ——————————

Siraj Ahmed, Citigroup Inc. Exchange Research – Analyste de recherche (20)

————————————————– ——————————

Désolé, Kevin. Vous dites donc que cet investissement coûtant disparaîtra? Ou cela – parce que la base de coût, si vous pouviez simplement clarifier cela, s'il vous plaît?

————————————————– ——————————

Kevin B.Levine, Appen Limited – Directeur financier (21)

————————————————– ——————————

Oui. Et je ne sais pas si j'ai bien entendu la question, mais je pense que répondre en fonction de ce que je pense que vous avez dit en termes de – si le coût, comme je l'ai dit, est uniforme, oui. Comme je l'ai dit, nous commençons à investir une grande partie de cet investissement. Et donc, les dépenses tout au long de l'année jusqu'au deuxième semestre, n'est-ce pas, ne seraient pas si différentes de celles du premier semestre, c'est vrai, ce sera toujours que nous avons – nous nous attendons à une augmentation des revenus. Ainsi, plus de revenus et une base de coûts uniforme nous amènent à des niveaux d'EBITDA élevés.

————————————————– ——————————

Opérateur (22)

————————————————– ——————————

Votre prochaine question vient de John – Josh Kannourakis d'UBS.

————————————————– ——————————

Josh Charles Kannourakis, UBS Investment Bank, Research Division – Research Analyst (23)

————————————————– ——————————

Je fais suite à cette question précédente simplement parce que – désolé, ce n'était pas si clair que sur la ligne. Alors, lorsque nous parlons du niveau d'investissement au premier semestre, vous attendez-vous à ce que ce niveau d'investissement se reproduise? Et mes excuses si j'ai manqué ça plus tôt. Et vous souhaitez simplement connaître votre point de vue sur la façon dont nous devrions envisager ce type d'investissement progressif à moyen terme en termes de quel serait l'état stable de ce niveau d'investissement?

————————————————– ——————————

Mark Ronald Gerard Brayan, Appen Limited – MD, PDG et directeur général (24)

————————————————– ——————————

Donc, ce que nous avons fait, c'est que nous avons utilisé beaucoup de ressources à la fin de l'année dernière et au premier semestre pour construire l'équipe de vente et ainsi de suite, et ce qui était principalement dans l'équipe de vente. Vous pouvez le voir sur le pont sur cette diapositive. J'oublie de quel numéro il s'agit. Au cours des années précédentes, par exemple, nous avons investi beaucoup dans l'équipe technique et nous avons loué à l'avenir. Donc beaucoup d'investissements dans l'équipe commerciale. La montée en puissance des dépenses a donc été très élevée au premier semestre. Et nous allons tenir cela pendant la seconde moitié. Mais cette équipe de vente va offrir davantage du point de vue des revenus. Les recettes vont donc augmenter et les coûts seront relativement constants, ce qui entraînera une augmentation des bénéfices. Le calcul est assez simple.

————————————————– ——————————

Josh Charles Kannourakis, UBS Investment Bank, Research Division – Research Analyst (25)

————————————————– ——————————

Oui. Non, compris. C'était clair. Désolé. Je voulais juste m'assurer – oui, c'est très bien. Je viens de …

————————————————– ——————————

Kevin B.Levine, Appen Limited – Directeur financier (26)

————————————————– ——————————

Josh, je vais également en parler. Le point important est que nous avons cela – nous appelons simplement les dépenses supplémentaires, n'est-ce pas? Donc certainement, c'est – d'après ce que Mark a dit, c'est essentiellement les prévisions pour cette année, qui seront largement significatives, et nous nous attendons à voir des niveaux similaires au second semestre. Cependant, en ce qui concerne 2021, une fois que vous examinerez les entreprises par marché, nous allons répéter les investissements de vente et de marketing à ce niveau d'un point de vue progressif.

————————————————– ——————————

Mark Ronald Gerard Brayan, Appen Limited – MD, PDG et directeur général (27)

————————————————– ——————————

Oui. C'est un bon point. Et encore une fois, nous n'avons pas fourni ce pont l'année dernière, mais si nous avions fourni un pont comme celui sur – laissez-moi le trouver rapidement. Était-ce 16, je pense?

17. Si nous avions fait un pont comme celui-là l'année dernière, cette fois l'année dernière, vous auriez vu une augmentation des dépenses technologiques, n'est-ce pas? Donc, l'année dernière, ce serait la technologie du bâtiment. Et clairement, il y a encore du travail à faire sur la technologie. Et par conséquent, nous continuons à dépenser en technologie. Cette année est l'année de la constitution de la force de vente. Et donc à partir de l'année prochaine, cette force de vente s'appuiera sur les dépenses supplémentaires, mais pas à ce niveau.

————————————————– ——————————

Josh Charles Kannourakis, UBS Investment Bank, Research Division – Research Analyst (28)

————————————————– ——————————

Je l'ai. Et ensuite juste pour la – une autre question concernant les conseils. Donc, vous avez évidemment appelé cette première moitié, la deuxième moitié biaisée même avant – vraiment pré-COVID. Et donc je suppose que depuis lors, vous avez noté l'augmentation – la baisse des dépenses publicitaires. Je suis également intéressé si vous pouviez donner, à la lumière de cela, un peu plus de contexte sur certains des projets de pertinence que vous avez remportés. Et il semble qu'il y ait eu quelques récompenses décentes de nouveaux projets au cours du premier semestre en fonction d'une partie de l'activité en ligne. Intéressé si vous pouviez simplement donner un peu plus de contexte sur ces nouveaux projets dans la seconde moitié?

————————————————– ——————————

Mark Ronald Gerard Brayan, Appen Limited – MD, PDG et directeur général (29)

————————————————– ——————————

Oui. Nous avions remporté un certain nombre de projets au cours de l'année. En fait, du jour au lendemain, nous en avons gagné un autre. Et vous êtes assez familier, Josh, de l'entreprise pour savoir que si ces choses se développent, elles peuvent très bien rouler. Mais il y a – nous exprimons juste une certaine prudence parce que certains des programmes liés à la publicité, ce qui n'est pas un montant énorme, mais certains de ces programmes, nous voyons le client appuyer un peu sur les freins parce que si leurs revenus proviennent les dépenses publicitaires diminuent, ils doivent dépenser moins avec nous. Mais le contraire exige – s'applique, non? Si ça remonte, ils dépensent plus avec nous. Mais pour le moment, nous appuyons un peu sur les dépenses liées à la publicité.

La bonne nouvelle, c'est que certains de ces nouveaux projets ont réduit en grande partie la situation. Mais nous n'avons pas autant de sorte de rouleau compresseur. Mais nous ne pouvons pas voir autant d'une sorte de rouleau compresseur pour le moment que nous ne le verrions normalement à ce stade de l'année.

————————————————– ——————————

Josh Charles Kannourakis, UBS Investment Bank, Research Division – Research Analyst (30)

————————————————– ——————————

Je l'ai. Et ensuite, vous venez de mentionner un peu de contexte autour de votre point de vue sur les fusions et acquisitions et le financement par emprunt, etc., concernant la gestion du capital. Je suis simplement intéressé si vous pouviez parler un peu de l'endroit où vous voyez des lacunes en termes de capacités ou des contiguïtés potentielles avec Appen compte tenu de sa clientèle et de sa clientèle élargies.

————————————————– ——————————

Mark Ronald Gerard Brayan, Appen Limited – MD, PDG et directeur général (31)

————————————————– ——————————

Oui. Et tu sais, Josh, que le défi pour nous est toujours de trouver des opportunités car nous sommes dans un espace relativement dimensionné. Et bon nombre des acteurs de notre secteur sont des entreprises déficitaires financées par le CR. Il y en a très peu à l'échelle.

Du point de vue du cœur de métier, nous ne voyons aucune lacune matérielle en termes de capacités. Nous avons la foule dont nous avons besoin. Nous avons la technologie dont nous avons besoin et nous construisons l'équipe de vente dont nous avons besoin. Nous avons une formidable capacité de recrutement et de livraison. Le cœur de métier est donc assez solide.

Nous regardons un peu à gauche et à droite à l'occasion, par exemple, d'autres entreprises à grande échelle qui pourraient être déployées via le modèle de foule. Nous recherchons donc des opportunités pour développer nos activités et tirer parti des capacités dont nous disposons.

Et le point de la diapositive sur la gestion du capital, juste pour vous donner un aperçu de la façon dont nous pensons gérer le capital plutôt que pour signaler quoi que ce soit de spécifique.

————————————————– ——————————

Kevin B.Levine, Appen Limited – Directeur financier (32)

————————————————– ——————————

Et désolé. Je veux juste couvrir quelque chose parce que Josh, vous l'avez soulevé et Quinn l'a également soulevé plus tôt. Et c'est juste pour clarifier – Mark l'a dit mais juste pour essayer de clarifier. Donc, pour ce qui est de la façon dont nous voyons les résultats semestriels par rapport à nos budgets internes, nous sommes très près d'en atteindre 2%. Donc pour nous, c'est – nous avons établi ce plan au début de l'année bien avant que quiconque sache de quoi il s'agissait, et nous n'avons pas du tout accepté le paiement. Nous avons donc une vision sur le long terme, pas sur le court terme. Nous avons ces plans. Nous nous en tenons à ces plans. Et puis pour nous, les résultats du premier semestre sont en grande partie en ligne avec les attentes. Et donc, cela se répercute sur nos orientations et nos attentes autour du second semestre.

————————————————– ——————————

Opérateur (33)

————————————————– ——————————

Je vous remercie. Cela conclut notre séance de questions-réponses pour le moment. Je vais maintenant céder la parole à M. Brayan pour ses observations finales.

————————————————– ——————————

Mark Ronald Gerard Brayan, Appen Limited – MD, PDG et directeur général (34)

————————————————– ——————————

Oui. Merci, Amanda. Et merci à tous d'être venus. Nous espérons que vous êtes tous sains et saufs pendant la pandémie. Et nous apprécions, comme toujours, votre intérêt et votre soutien. Et sans aucun doute, nous vous verrons – enfin, peut-être pas en face à face, peut-être lors de la vidéoconférence lors du road show de la semaine prochaine ou 2. Merci encore une fois et j'espère que vous passerez tous une agréable journée .

————————————————– ——————————

Kevin B.Levine, Appen Limited – Directeur financier (35)

————————————————– ——————————

Oui. Merci tout le monde.


Gagnez vos premiers 1000 euros en cliquant ici

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FORMATION GRATUITE : GAGNE 1000€ PAR MOIS EN AFFILIATION JE LA VEUX
+